S’intérioriser puis s’ouvrir

Publié le par Jahman

S’intérioriser puis s’ouvrir. C’est l’intérieur qui s’ouvre à l’Autre. Le premier pas, le plus difficile, est l’intériorisation – deep inside – le deuxième instant est l’ouverture – également difficile, mais le premier pas est fait, l’âme s’est élancée, le cœur s’est purifié. L’intériorisation c’est d’abord la rédemption – s’avouer, se reconnaître, cesser de se mentir – et c’est une lutte spirituelle des plus ardues. Prendre Dieu à témoins et avouer tout, reconnaître tout, tout ce qu’on fait, tout ce qu’on est.

Là, petit à petit, nous pénétrons l’intériorité, nous devenons sincère et l’ouverture se fait d’elle-même – dès lors que nous sommes dans le fond sans fond glorieux de l’être-même (être subjectif – être objectif).

Publié dans principe de vie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article